tambours

En complément des fanfares, les tambours représentent le 2ème plus grand groupe du train de fanfare. Les douze musiciens sous la direction de Kai Hekele sont répartis en trois voix (tambours de parade, tambours clairs, tambours sombres). Leur répertoire se compose d’une vingtaine de marches et d’une série de marche, s’ajoutant aux morceaux d’accompagnement des joueurs de fanfare. De plus, les tambours dominent également deux oeuvres de concert en solo de tambours: „Drummer’s Call“ et „Crazy Sticks“. Alors que „Drummer’s Call“ est souvent interprété par de nombreux auditeurs comme un jeu de question-réponse entre deux voix de tambours, „Crazy Sticks“ est marqué par son rythme très rapide et sollicite du musicien une très grande concentration.

Actuellement, Kai Hekele étudie un nouveau solo avec son groupe. Endin, les tambours soutiennent leurs collègues lanceurs de drapeaux avec le „Otti“.
Les tambours sont aussi originaux que possible. L’optique historique du timbre ressemble à une peau et sa tension est réalisée par des cordes traditionnelles, et non par des tiges en acier, comme sur la plupart des instruments de batterie modernes. Leur diamètre varie entre 14 und 15 pouces, en fonction de la voix et de la taille du tambour. Leur peinture rapelle les couleurs de l’association avec des flammes noires sur un fond jaune.

Les baguettes sont aussi très authentiques. Des baguettes de bambou terminéees par une boule de feutre. Comme les jouerus de fqnfqre, chaque joueur de tambour porte un costume individuel. Les joueurs de tambours se différencient des joueurs de fanfare à la couleur de leurs chaussettes, verte pour le pied gauche et rouge pour le pied droit.

Comme autrefois dans les armées de lansquenets, les jouerus de tambours marquent le pas lors des marches. D’un simple rythme gauche-gauche-gauche-droite-gauche ont été déviées de nombreuses marches complexes, qui permettaient de coordonner la marche de centaines, voire de milliers de soldats les préparant mentalement à la bataille.

Encore aujourd’hui, ce sont les tambours qui dirigent le pas des autres musiciens et des porteurs de drapeaux. Entre les oeuvres des fanfares, les tambours jouent leur série de six morceaux ou d’autres oeuvres de marche.